persévérer

Activités pour favoriser la persévérance

L’ambition des élèves contribue à leur engagement et à leur persévérance. Ceux qui travaillent avec un objectif en tête constatent qu’ils apprennent mieux, qu’ils peuvent devenir le genre de personne qu’ils admirent et qu’ils peuvent contribuer à améliorer le monde.

 

69 % des lycéens américains disent que l’école ne les motive pas et ne les incite pas à beaucoup travailler. Ont-ils défini un sens à leur présence dans l’établissement?

La plupart des réformes se concentrent sur les programmes et la pédagogie. Cependant, les recherches montrent que c’est insuffisant. Quelque chose d’essentiel manque dans les réformes : la psychologie de l’élève. Des activités sur la motivation et les facteurs non-cognitifs pourraient aider les élèves à croire en eux-mêmes, à développer leurs sentiments positifs vis-à-vis de l’école, à avoir une meilleure maîtrise d’eux-mêmes.

Dans leur livre sur la ténacité académique, Carol S. Dweck, Gregory M. Walton et Geoffrey L. Cohen décrivent la persévérance comme la solution vers la réussite. Elle consiste à travailler dur, intelligemment et dans la durée.

 

Pour cela, l’élève doit :

- définir des objectifs ambitieux,

- résister aux challenges,

- ressentir un fort sentiment d’appartenance,

- s’engager dans les apprentissages avec un ressenti positif des efforts fournis et un plaisir immédiat,

- ne pas se laisser désorienter par les difficultés et les voir comme des opportunités de progresser,

- maintenir leur engagement.

 

Certains élèves agissent déjà de la sorte, mais ce n’est pas le cas de tous. Et la bonne nouvelle c’est que cette ténacité peut être enseignée, notamment par la découverte :

 - des fonctionnalités du cerveau : rubrique "Connaître notre cerveau",

 - de la théorie de l'intelligence évolutive : rubrique "Cultiver une mentalité dynamique évolutive",

 - du sentiment d’appartenance : rubrique "développer notre sentiment d'appartenance",

 - de la résilience : rubrique " Développer notre résilience",

 - du sens de notre vie : rubrique "Trouver un sens à sa vie".

C'est donc en explorant les nombreuses rubriques que je vous présente sur ce site que, petit-à-petit, vous parviendrez à favoriser la persévérance de vos élèves. 

 

 

 

 

 

 

Comment aider les plus jeunes à cultiver leur persévérance ?

1. Développer leur état d'esprit en encourageant les efforts, le travail, les processus, en insistant sur la notion de "pas encore" et en considérant les erreurs comme une source d'apprentissage.

2. Accueillir les émotions, les écouter, les comprendre et se poser ensemble les bonnes questions.

3. Assurer un environnement stable et positif qui participera à la construction de l'estime de soi.

4. Incarner un modèle de persévérance en travaillant devant les enfants et en affichant les efforts et émotions positives liés à la persévérance.

5. Mettre les enfants dans l'état de flow le plus souvent possible en proposant des activités adaptées à leurs goûts, leurs talents, leur niveau, ni trop facile, ni trop difficile. Ainsi, les enfants prennent du plaisir dans les challenges proposés et ne voient pas le temps passer.

6. Favoriser l'optimisme et la résilience en travaillant sur la cause des échecs, au niveau temporaire (parfois au lieu de tout le temps), au niveau de la situation précise (éviter de généraliser), au niveau de la personne elle-même (elle n'est pas fautive, elle doit juste modifier ce comportement).

7. Engager les enfants dans des tâches quotidiennes, même s'ils n'en n'ont pas envie. Cela permet de développer le sens de l'effort.

8. Proposer des activités longues par l'accumulation de petits pas et savourer le résultat d'un travail de longue haleine.

9. Insister sur le collectif car lorsqu'on est plusieurs à être engager dans un projet, les autres comptent sur nous. On ne doit pas abandonner.