Les sourires partagés

Il s’agit ici de prendre le temps de remercier quelqu’un en fin de journée pour nous avoir fait rire ou sourire à tel ou tel moment. Les rires et sourires sont contagieux, abusons-en.

Réunissez vos élèves en cercle, si possible par un toucher mains à mains, pieds à pieds  ou coudes à coudes. Donnez la consigne :"Formons un cercle coudes à coudes". Montrez l'exemple en écartant les coudes, les élèves vont spontanément faire de même sans rechigner. Il est plus facile pour les élèves d'une tranche d'âge d'entrer en connexion par les coudes, que de se donner la main pour faire une ronde. Lorsque le cercle est fait, on peut déconnecter les coudes et même reculer de quelques centimètres pour que chacun puisse voir tous ses camarades. Le cercle va favoriser le sentiment d'appartenance au groupe. Ensuite, vous pouvez commencer en rappelant au groupe que les émotions sont contagieuses, et que lorsqu'elles sont positives, elles génèrent de l'énergie chez tous ceux qui la partagent. Un simple sourire peut générer une émotion positive, donc de l'énergie. Qu'en est-il alors d'un rire ? Un partage d'émotion plus fort et une énergie décuplée !!!

Vous pouvez commencer en donnant un exemple du genre : "Merci Margaux de m'avoir fait sourire en utilisant l'expression "Qui ne tente rien n'a rien" pour encourager ton voisin de classe. J'ai adoré tes encouragements et cette expression qui sortait de ta bouche. Bravo Margaux et MERCI."

Les enfants pourront alors trouver des phrases de remerciement telles que : 

"Merci maîtresse pour la bonne note (ou annotation). J'étais tellement content que j'ai souri jusqu'aux oreilles".

"Merci Nathan pour m'avoir accepté dans le jeu du loup glacé. J'étais tellement content, que je me suis vraiment bien amusé".

"Merci Jean pour qui tu es, tu m'amuses beaucoup dans ta façon de t'exprimer. J'adore".

"Merci Lou pour tes blagues rigolottes. Elles me détendent et me donnent plein d'énergie".

Avant que les enfants réussissent à sortir ce genre de phrases, une période d'entraînement est nécessaire. Comme tout en ce qui concerne la psychologie positive. Cette science peut paraître simple et désuète, mais elle suppose beaucoup d'exigences et de persévérance. Ne lâchez rien.

Et si vous commencez cette activité au bout de quelques semaines d'école, genre avant les vacances de la Toussaint, alors pensez aux remerciements de fin de période (nouvelle rentrée, nouveaux copains, nouveaux projets, nouvelles découvertes...). Finalement, elle n'était pas si mal cette rentrée scolaire... Et surtout, ne parlez en aucun cas, des points négatifs pendant cette séance.