Le sentiment d'appartenance

Activités pour développer le sentiment d'appartenance

Comprendre le sentiment d’appartenance à l’école pour mieux le susciter chez les élèves

 

Tout d'abord, il faut savoir que le rejet social peut être plus douloureux que le mal physique.

Le sentiment d’appartenance à l’école est un concept complexe et de nature multidimensionnelle. Précisément, quatre attributs définitionnels ont été identifiés :

 

 

 

 

 

 

Quelles sont les stratégies pouvant être mises en avant par l’enseignant pour développer et maintenir le sentiment d’appartenance des élèves?

 

1. Pratiques pédagogiques

 

Des stratégies pédagogiques peuvent être adoptées par l’enseignant pour développer et maintenir le sentiment d’appartenance des jeunes. En voici quelques exemples :

 

· choisir les règles de classe démocratiquement;

· offrir des choix;

· débattre et discuter;

· considérer le point de vue de tous;

· favoriser l’autonomie des élèves;

· offrir une variété d’activités;

· lier le contenu de la classe à la vie des élèves;

· avoir des attentes élevées;

· susciter une atmosphère de respect mutuel en classe;

· mettre l’accent sur l’effort et l’amélioration.

 

 

2. Soutien de l’enseignant

 

Parce que l’élève perçoit en grande partie la qualité de l’enseignement par le biais du soutien reçu en salle de classe, plusieurs autres stratégies doivent être adoptées par les enseignants. Lorsque celles-ci accompagnent des pratiques pédagogiques efficaces, le sentiment d’appartenance des élèves s’en trouve renforcé :

 

· exprimer des comportements de bienveillance avant, pendant, et après la période d’enseignement;

· afficher de l’équité et du respect; démontrer de l’enthousiasme;

· discipliner d’une manière proactive et non punitive; comprendre ce qui se passe dans la vie des élèves;

· être tolérant;

· fournir de la rétroaction;

· respecter l’autonomie des élèves;

· encourager les jeunes;

· s’intéresser à la vie des élèves;

· se soucier des résultats des élèves; offrir des conseils;

· Connaître le nom des élèves;

· écouter les élèves;

· utiliser l’humour.

 

8 clés pour faire fleurir les relations sociales 

 

Amour

          Authenticité

                                  Appréciation

                                                       Confiance

                                                                    Vulnérabilité

                                                                                                Harmonie

                                                                                                             Appartenance

                                                                                                                                              Empathie

 

 

Le sens de l’appartenance réduit le stress et favorise les relations.

On constate moins de violence et de harcèlement chez les jeunes lorsqu’ils ont des rôles bien définis et qu’on leur adresse des remarques bienveillantes.

Il est donc essentiel d’offrir aux élèves l’opportunité d’obtenir un status, un rôle dans la classe, dans le projet, dans leurs relations aux autres... A travers ce ou ces rôles, les élèves se verront attribuer des ressources pour tenir leur rôle et de la reconnaissance quant à leur posture et leurs actions. Il sera donc judicieux de souligner et célébrer les comportements pro-sociaux. Donner des responsabilités aux jeunes, c’est les reconnaître pour qu’ils se sentent importants et qu’ils soient réellement importants dans le groupe.

 

Proposer aux jeunes de réfléchir sur leurs perspectives de travail

Leur demander de réfléchir à pourquoi ils souhaitent obtenir un emploi plus tard :

- Est-ce qu’ils souhaitent juste avoir un travail pour gagner de l’argent ?

- Est-ce qu’ils souhaitent faire carrière et obtenir du prestige ?

- Est-ce qu’ils sont plutôt du genre à avoir une vocation et se sentir utile dans le monde ?

Ne pas oublier une idée très importante en tant que professeur. C’est de croire que :

«Ma classe sera ce que je suis et non ce que j’enseigne».

 

Rappeler aux enfants que ce qui compte ce sont les efforts qu’ils font pour se faire des amis. Il ne s’agit pas d’être la star de l’école ou le plus drôle, le plus beaux ou le plus intelligent... Il s’agit de savoir entrer en relation en disant bonjour avec un sourire, de demander à l’autre ce qu’il aime dans la vie, d’oser poser une question ou demander de l’aide... Essayer de ne pas attendre que quelqu’un vienne, mais d’oser faire le premier pas vers l’autre.

Le travail des professeurs pour instaurer le sentiment d’appartenance dans la classe est primordial. Il peut prendre plusieurs jours en début d’année ou de mois et être ensuite entretenu tout au long de l’année par des rituels, des activités de réflexion, d’encouragements...

Ainsi, les profs prendront aussi l’habitude d’annoter les copies des élèves par des commentaires constructifs et encourageants plutôt que par des notes ou des commentaires négatifs du genre «T’as pas assez travaillé» ou «Tu peux faire mieux».

L'élève doit ressentir une émotion positive à l'égard du milieu scolaire, par exemple, un sentiment de fierté à fréquenter l'établissement.

L'élève doit entretenir des relations sociales positives avec les membres du milieu scolaire, c'est-à-dire, des rapport sociaux empreints d'encouragement, d'acceptation, de valorisation, de soutien, de respect et d'amitié.

L'élève doit s'impliquer activement et personnellement dans son milieu, notamment dans les activités de la classe et de l'établissement.

L'élève doit percevoir une certaine synergie (harmonisation), voire une similarité avec les membres de son groupe.

Activités pour développer le sentiment d'appartenance