stégaudi
 

Stéphanie Gaudion

logo positran.png

Mariée, maman de deux garçons nés en 2008 et 2012, je suis professeure des écoles depuis 2001, certifiée en Education Positive, formée à  la méthode OWL, facilitatrice ISTEP, animatrice et formatrice.

De nature anxieuse et très émotive, mais aussi enthousiaste et optimiste, j’ai toujours été soucieuse du bien-être des autres. J’ai longuement observé et réfléchi à des situations dérangeantes, telles que les exigences du système éducatif, la fatigue des profs, le stress de mon fils aîné, la communication malveillante de certaines personnes, le mal-être de quelques élèves...

Que faire pour y remédier ?

Lors d’une disponibilité de 3 ans pour suivre mon mari aux Etats-Unis, j’ai découvert que le bonheur se cultivait. Mon aventure dans ce domaine a commencé par l’achat d’un livre d’occasion à Harvard (Et ouais, la classe !). The Happiness Project de Gretchen Rubin (que j’ai mis plusieurs mois à lire car pas très à l’aise avec l’anglais (Moins la classe...) m’a conduite à la découverte de la psychologie positive, dont je suis tombée amoureuse (Ouf, mon mari n’est pas jaloux). Bref, de retour en France pour les vacances d’été, j’ai acheté et mis dans ma valise une bonne dizaine de livres sur le sujet afin de satisfaire ma curiosité. Très intéressants, mais pas suffisants. Je ressentais vraiment le besoin de me former sur le sujet. Je décidai donc, en septembre 2017, d’entreprendre une formation en «Education positive», dispensée en anglais. Ou la la, il va falloir s’accrocher. Et bien, je m’accroche, je me passionne, j’écoute, je traduis, je cherche, et j’écris ce site pour partager tout ce que j’ai appris au cours de cette fabuleuse aventure. Durant quatre mois, je me suis connectée chaque semaine aux cours dispensés par Emiliya Zhivotovskaya, fondatrice de The Flourishing Center. Et par ce biais, j’ai fait partie de la première promotion d’enseignants au monde à être formés à la psychologie positive dans le but de l’utiliser dans le cadre scolaire. Aujourd’hui, je suis persuadée des bénéfices de cet enseignement. Cette formation intense m’a très vite apporté des satisfactions personnelles en tant que femme plus attentive aux émotions positives, en tant que maman plus rassurante par l’utilisation de techniques simples et ludiques, et il me tarde de les utiliser au sein d’une classe en tant que professeur détenant un nouveau pouvoir !

Au passage, en tant que professeur de français langue étrangère aux Etats-Unis, j'ai également appris une méthode d'enseignement des langues étrangères très axées sur l'éducation positive par le biais de OWL (Organic World Language). Cette méthode est extraordinaire. Si vous la rencontrez, surtout entrez dans le cercle, vous allez vous éclater !

De retour en France, je partage mes nouvelles compétences avec mes élèves à besoins éducatifs particuliers. L'éducation positive est encore très peu connue et je souhaite maîtriser davantage le sujet qui évolue très rapidement. Je me forme alors avec l'organisme Positran d'où j'obtiens le certificat de facilitatrice ISTEP (innovation, sciences et techniques en éducation positive). Je partage alors de plus en plus ma passion au cours d'ateliers ou de formation que je dispense auprès de parents et de professeurs de l'enseignement catholique.

Que du bonheur que de contribuer au bonheur des autres !!!

 

«Ce n’est pas le succès qui apporte le bonheur, mais le bonheur qui entraîne le succès.

Autrement dit, c’est notre état d’esprit qui change notre vie et favorise la réussite».

Shawn Achor - Comment devenir un optimiste contagieux.

CONTACT

Well done !