30_objet-curiosite-gabillet-villard-03.j

La curiosité, une belle qualité

Activités pour favoriser la curiosité

La curiosité vaut mieux que le jugement...

 

« Changez vos questions, changez votre vie », d’après le livre de Marilee Adams selon qui, « n'importe qui peut transformer sa vie en changeant les questions qu'il pose, et surtout celles qu'il se pose à lui-même ». 

 

En effet, chaque fois que quelque chose nous impacte, nous pensons, nous ressentons. Et les conséquences sont plus ou moins positives. Nous avons tendance à nous reposer sur nos connaissances et à réagir par défaut, c’est-à-dire à juger. Et pourtant, nous pouvons choisir où va notre esprit. C’est-à-dire éveiller notre curiosité, notre envie de savoir, de comprendre, plutôt que de tomber dans le piège du jugement. 

 

Voici une liste de questions qui mènent au jugement et qu’il vaut mieux éviter :

 

  • Qui plaindre ?

  • Qu’est-ce qui ne va pas chez moi ?

  • Qu’est-ce qui ne va pas chez eux ?

  • Pourquoi suis-je si incapable ? si faible ?

  • Pourquoi sont-ils si stupides ?

  •  ???

 

Alors qu’en privilégiant les questions suivantes, vous favoriserez les apprentissages.

 

  • Qu’est-ce qui se passe ?

  • Qu’est-ce qui est utile dans cette situation ?

  • Qu’est-ce que je veux ?

  • Que pensent les autres ?

  • Qu’est-ce qu’ils ressentent et veulent ?

  • De quoi ont-ils besoin ?

  • Qu’est-ce qui est possible ?

  • Qu’est-ce que je choisis de faire ?

  • Qu’y a-t-il de mieux à faire maintenant ?

  •  ???

 

De quoi pouvons-nous être curieux? 

 

De tout.

De l’autre : de ses caractéristiques, sa culture, ses convictions, ses différences et ses similarités. 

Des choses, des territoires, des événements, de leur fonctionnement, leurs mécanismes, leur utilité, leur rôle, leur place dans nos vies, des conditions et des processus de leur création etc.

 

Les bénéfices de la curiosité.

 

Tout d’abord, la curiosité étouffe le jugement, et donc atténue les émotions négatives.

De plus, elle favorise l’exploration, la découverte, le plaisir, la répétition, la maîtrise, les nouvelles compétences, la confiance, l’estime de soi, la sécurité.

 

Les enfants sont naturellement curieux, surtout quand ils se sentent en sécurité. Profitons de leur jeune âge pour les guider vers l’exploration. Ils développeront ainsi l’enthousiasme, le désir, l’intérêt, la passion.

 

Voici une liste des bénéfices issue du site https://www.ithaquecoaching.com/

La curiosité :

– Étend la zone de confort et diminue l’anxiété liée à la peur de l’inconnu au sens large.
– Stimule la créativité.
– Favorise l’apprentissage.
– Favorise la prise de décision.
– Développe les facultés d’adaptation.
 – Développe la capacité d’analyse et le sens critique et diminue les jugements hâtifs, les généralisations abusives.
– Amoindrit les convictions limitantes.
– Libère l‘autodidacte qui sommeille en nous.
– Augmente la diversité des expériences et l’épanouissement.
– Augmente les sentiments positifs et élargit nos horizons.
– Modifie les rapports que nous entretenons avec le monde qui nous entoure. Mieux comprendre l’autre, c’est          l’accepter davantage.
– Ouvre aux opportunités.
– Évite l’ennui.
– Accroît la culture
– Améliore l’humeur car elle est source de plaisir et de joie.
– Développe l’ouverture d’esprit, l’ouverture aux autres, la compréhension et l’acceptation des différences, la tolérance.
– Favorise l’acceptation de l’incertitude au lieu de s’escrimer à vouloir contrôler l’incontrôlable.
– Augmente la débrouillardise et la capacité à résoudre les problèmes.
– Renforce le sens de l’observation

 

Alors ? Qu’attendez-vous pour être curieux ???

Activités pour favoriser la curiosité

30_objet-curiosite-gabillet-villard-03.j