L'échelle de lecture

Je vous propose ici une activité que j'ai déjà expérimentée en classe depuis plusieurs années et qui a porté ses fruits. L'échelle de lecture consiste à représenter sur une affiche en forme d'échelle, le niveau de lecture à haute voix de chaque élève et de le faire progresser tout au long de l'année. Chaque enfant colorie et inscrit son prénom sur une silhouette qui sera ensuite plastifiée. Toutes les silhouettes sont disposées en bas de l'échelle en début d'année (avec de la pâte adhesive). Quel joli groupe ! Plein de couleurs !!! (favorise le sentiment d'appartenance). Chaque silhouette sera ensuite déplacée par l'enfant lui-même suite à ses progrès. Mais avant, on se met d'accord sur les règles :

On discute de leurs niveaux de lecture : ils sont différents.

On discute de l'objectif de l'échelle et des silhouettes : monter le plus haut possible, mais ce n'est pas une course.

On définit les critères d'une bonne lecture et on cherche les activités qui vont permettre de progresser (lire un peu chaque jour, se concentrer sur un critère à la fois...).

On se met d'accord que la lecture à haute voix est une compétence qui peut mettre du temps à être acquise, mais que tous, un jour, y parviendront.

On se met d'accord sur l'idée d'entraide. L'échelle sert aussi aux plus avancés en lecture à donner des conseils et encourager ceux pour qui cela prend un peu plus de temps.

Des activités seront ensuite proposées tout au long de l'année pour faire en sorte que chaque silhouette monte les échelons avec tout le respect et les encouragements nécessaires. C'est aussi et surtout là le rôle de l'enseignant !