Ecrire un journal de gratitudes

Un des bienfaits de la rédaction d’un journal de gratitudes est l’augmentation des émotions positives. Ainsi, on fait le plein d’énergie en constatant les bonnes choses de la vie, même les plus simples. Il est aussi constaté que l’expression de sa gratitude permet de soulager les douleurs, de mieux dormir, de favoriser l’optimisme, d’oser expérimenter, de savourer les plaisirs, d’être moins matérialiste, de diminuer les comparaisons sociales, d’atténuer le stress, d’augmenter ses capacités de concentration...

La tenue régulière d’un journal de gratitudes présente de réels bénéfices, mais il ne s’agit pas de devenir obséder par le positif qui nous entoure. Il vaut mieux privilégier la qualité des faits que le nombre de lignes. Par exemple : 

 - Le thé chaud de la récré,

 - Le compliment qu'une collègue nous a adressé,

 - Le fou rire avec les copains,

 - La partie de foot, ...

L'idée est donc de fabriquer un joli carnet de gratitudes par l'assemblage de pages que chaque enfant personnalisera de par ses illustrations, mais surtout ses remerciements journaliers. Le rituel peut être instauré à la fin d'une journée de classe ou le soir avant de dormir. Il ne s'agit pas d'écrire un texte, mais seulement 3 à 5 situations agréables vécues au cours de la journée (sous forme de liste).

Nous pouvons aussi proposer à ceux qui le souhaitent de nous lire leur journal en fin de mois.

Pour les plus jeunes enfants, j'ai testé un autre rituel qui marche vraiment très bien. C'est un vrai bonheur ! Chaque soir, je demande à mon fils de se souvenir de 3 bonheurs de la journée. Je l'aide souvent car il a tendance à ne se souvenir que de sa soirée. Lorsque les 3 bonheurs sont énoncés, je l'invite alors à fermer les yeux et à les revivre dans sa tête tout en prenant une profonde inspiration pour chacun d'eux. La douce nuit pleine de jolis rêves peut alors commencer.